---------------

     L’idée de ce Colloque est de questionner un récit désormais classique de certaines mutations majeures des économies à partir du dernier tiers du vingtième siècle. Les évolutions comprises par les concepts de « financiarisation » de l’économie et de « néolibéralisme » sont multiples. Or, à force de les employer, ces grands concepts font office de facteurs explicatifs se suffisant à eux-même pour rendre compte d’une diversité de transformations économiques. Pourtant, un nombre important de travaux ont contribué à questionner et déconstruire la rupture historique du début des années 1980 associée à la financiarisation pensée comme étant en rupture avec le régime de production fordiste.

     L'objectif est de croiser et faire dialoguer les analyses historiques, gestionnaires, sociologiques et économiques à travers des travaux empiriques consacrés à des études de cas de firmes, de banques, de sociétés financières, de marchés, de dispositifs ou d'organisations publiques, au cours de la seconde moitié du 20e siècle et du début du 21e siècle, autour des dynamiques de financiarisation. Il prend comme point de départ l’espace français qui accueille un grand nombre de travaux, mais vise à enrichir le regard par une démarche comparative avec d’autres espaces nationaux.

     Pour introduire cet évènement, nous avons le plaisir d'annoncer que la conférence inaugurale sera prononcée le 6 octobre 2022 par le professeur Neil Fligstein, Directeur du Centre de recherche Culture, Organisations et politique de l'Université de Californie, Berkeley.

Appel à communication complet

Personnes connectées : 1